BACKSTAGE - Regis Samba-Kounzi
BACKSTAGE
[2014-Projet en cours]

La série photographique "Backstage" est une narration sur les artistes de la scène Voguing à Paris et sa banlieue. Expression d'une culture underground, queer et minoritaire, ce mouvement est en pleine ascension depuis quelques années en France (1). Fasciné par ces performeurs, l'ouverture d'esprit intellectuelle et artistique à laquelle ils donnent corps, leur capacité à défier les normes et à interroger le genre, la sexualité et au-delà l'identité, j'ai souhaité documenter cet univers extraordinaire, qui symbolise à lui seul une quête et une soif de liberté.

À Paris comme ailleurs, cette dance urbaine est l’expression d'un désir d'affranchissement, tout en respectant un code non écrit, mais connu, partagé et transmis, constitué autour de valeurs de non discrimination, de tolérance et de diversité ethno-raciale , culturelle, sociale, sexuelle, de genre, et enfin sans distinction de religion. La plus part des Vogueurs sont issues des quartiers populaires, et c'est avec fierté qu'ils et elles peuvent se rassembler dans un espace à eux. Ce lieu communautaire, multigénérationnel, métissé, d'émancipation, d’empowerment, et d'abri ou chacun trouve réconfort et protection ; ainsi ce mouvement œuvre-t-il à la fois au rapprochement des individus tout en étant l'ambassadeur du multiculturalisme, se nourrissant lui-même de toutes les influences qui le traversent. Il attire à lui un public sans cesse plus large, malgré et peut-être aussi en raison, des discriminations, de la stigmatisation, des préjugés et du rejet auxquels les personnes qui le rejoignent sont exposées en tant que minorité.

Les Vogueurs nous apprennent la résilience ainsi que la fierté d'être soi-même et surtout que les genres ne sont pas, ne peuvent définitivement pas, être binaires. En allant vers ces artistes, je désire explorer le domaine de l'hors-cadre, que constituent l'avant et l'après scène, ce qui est en amont ou en aval des spectacles qu'ils nous offrent, voir ce qui se joue dans la marge, dans la dimension privée. En choisissant de placer au centre de mon travail, ce qui est à la périphérie de ces spectacles, je cherche à donner un éclairage à leurs intimités, cette antichambre où se concentrent colère, angoisse, rêve, excitation, espoir, détermination, mais aussi bonne humeur, joie, rire et amitiés, car leurs identités, leurs vies sont politiques.

___

"La grande confrontation ne pourra être indéfiniment reportée." Frantz Fanon



Notes :

1) A l'origine, crée par des prisonniers de Rikers Island aux Etats-Unis, ce mouvement foncièrement politique se développe dans les années 60 sous la contestation des communautés trans, travestis latinos et noires puis issue des autres minorités sexuelles. Le "Voguing " est un exutoire dans un espace où les communautés ne se mélangent pas. Son principe, le détournement des poses des mannequins en couverture du magazine Vogue pour en faire une danse fantasmatique et performative des ghettos, avec pour idée de subvertir les signes du pouvoir. Il explose ensuite au milieu des années 80, durant la période de dévastation du sida. Et revient en force depuis 2011 notamment en France.

https://www.timeout.fr/paris/clubbing/voguing-the-face-of-cleopatra
https://www.youtube.com/watch?v=D78LCQRk_Cs
Top